Quel est le lien entre les bactéries intestinales et votre système immunitaire ?

Le fait de maintenir votre intestin dans les meilleures conditions possibles pourrait-il favoriser votre système immunitaire ainsi que votre santé digestive ?
 
De plus en plus d’études montrent un lien entre le maintien d’un équilibre sain des bactéries intestinales et la vulnérabilité aux maladies. Donc, si un intestin bien nourri est le secret pour soutenir votre système immunitaire, que devrions-nous manger en plus grande quantité pour le maintenir dans un état optimal?
Mais avant de parler d’aliments spécifiques favorables à l’intestin, nous devons d’abord mieux comprendre le lien entre la santé intestinale et le système immunitaire.
 
Quel est le lien entre la santé intestinale et l’immunité ?
Saviez-vous qu’environ 70 % de votre système immunitaire se trouve dans votre système digestif de 9 mètres de long ?
Cela est dû en partie à une communauté diversifiée de billions de bactéries intestinales vivant dans votre tube digestif. Ces microbes ne contribuent pas seulement à votre santé digestive, ils influencent également votre bien-être général.
Le système immunitaire et le système digestif étant étroitement liés, les problèmes intestinaux peuvent vous rendre plus vulnérable à la fatigue ou à d’autres maladies.
Il n’est pas facile de comprendre ce lien. Mais la façon la plus simple d’y penser est qu’un intestin sain soutient le système immunitaire en empêchant l’infiltration d’agents pathogènes (ou germes) dans l’organisme.
Voici une explication simple de l’interaction entre la santé intestinale et l’immunité.
 
Un tube digestif sain permet aux particules microscopiques d’aliments digérés et de nutriments de traverser la paroi intestinale. Mais avec un bon équilibre de bactéries, il peut également empêcher l’entrée de particules alimentaires plus grosses et d’agents pathogènes.
 
Si les conditions dans le tube digestif ne sont pas optimales, la paroi intestinale peut être endommagée. Les grosses particules alimentaires et les agents pathogènes peuvent alors passer dans le reste de l’organisme.
Lorsque les particules “envahissantes” pénètrent la paroi intestinale, elles déclenchent une réponse du système immunitaire. Celle-ci se traduit par des douleurs et des inflammations dans l’intestin. Mais cela peut aussi affecter d’autres parties du corps.
Les aliments qui soutiennent la fonction du système immunitaire
Un système digestif sain est essentiel pour soutenir le fonctionnement normal du système immunitaire. Le système immunitaire a besoin de certains nutriments pour fonctionner efficacement et défendre votre organisme contre les agents pathogènes. 
 
Quels sont donc les aliments à privilégier ?
Des probiotiques pour renforcer l’équilibre des bonnes bactéries dans l’intestin
Les probiotiques sont bien connus pour aider à résoudre les problèmes de digestion, tels que les ballonnements et la constipation, et pour contribuer à réduire les symptômes du syndrome du côlon irritable. Mais ce qui est moins connu, c’est le rôle que joue un apport sain de bonnes bactéries dans le fonctionnement du système immunitaire.
Les bonnes bactéries jouent un rôle important dans la formation d’une paroi intestinale saine. Cela renforce la barrière qui protège votre système immunitaire des envahisseurs pathogènes. En aidant à prévenir la croissance et la prolifération des bactéries nocives dans l’intestin, les probiotiques constituent un moyen important de préserver la santé de votre microbiome intestinal.
Les probiotiques se présentent sous la forme de bactéries et de levures vivantes. On les trouve dans certains types d’aliments, par exemple les produits laitiers de culture et les aliments fermentés non pasteurisés. Ils se présentent également sous forme de compléments alimentaires.
Vous devez également nourrir les bonnes bactéries avec des prébiotiques.
Les aliments prébiotiques aident à nourrir une population croissante de bonnes bactéries probiotiques qui se reproduisent dans votre intestin. C’est vrai, si vous voulez que les probiotiques fassent leur travail, vous devez les nourrir. Les prébiotiques sont des ingrédients alimentaires non digestibles qui peuvent alimenter les bactéries utiles.
On les trouve le plus souvent dans certains aliments riches en fibres. Par exemple, les oignons, l’ail, le poireau, les topinambours, les asperges, les bananes et le jacquier sont tous de bons aliments prébiotiques. Il existe également des compléments prébiotiques qui peuvent aider à stimuler la croissance des bonnes bactéries.
Et éliminer les mauvaises substances à l’écart avec des aliments riches en fibres.
Les fibres contribuent à la bonne santé de votre système digestif en favorisant un transit intestinal régulier. Elles constituent également une bonne source de prébiotiques dont se nourrissent les bonnes bactéries de votre intestin.
Cependant, il est important de ne pas dépasser votre consommation de fibres, car cela peut avoir des effets négatifs sur votre santé intestinale. Il est conseillé de consommer environ 30 g de fibres par jour. Les céréales complètes, les fruits, les légumes, les noix et les graines sont tous de bonnes sources alimentaires naturelles.
 
Augmentez votre consommation de liquides
Une bonne hydratation est essentielle à la bonne santé intestinale et au renforcement du système immunitaire. Par exemple, augmenter les fibres et ne pas augmenter l’apport en eau peut aggraver la constipation. En effet, l’eau aide les fibres à passer dans le tube digestif. Les chercheurs recommandent à titre indicatif de boire 6 à 8 verres de liquide par jour.
 
Conclusion
Cette relation plus collaborative entre le système digestif et le système immunitaire est une découverte relativement récente de la dernière décennie. Bien que les études permettent d’en savoir plus sur cette relation, il reste encore beaucoup à découvrir. Mais comme une grande partie du système immunitaire se trouve dans l’intestin, il ne fait aucun doute que ce que nous mangeons peut avoir une influence sur notre bien-être général, ainsi que sur notre santé digestive.
Green Village vous propose un large éventail de fruits et de légumes pour obtenir facilement vos 30g de fibres par jour, ainsi que des suppléments probiotiques, des yaourts et des boissons au kéfir, des légumes fermentés et du miso pour garder vos intestins en bonne santé.

Produits associés

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on telegram
Telegram

Vous pouvez également lire

Menu