Vieillir en bonne santé grâce à l’épigénétique

Le pouvoir des aliments pour améliorer votre santé et votre longévité n’est plus à démontrer. En fait, les avis divergent quant aux aliments de base à privilégier, mais une étude récente publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition a identifié un régime qui pourrait favoriser un vieillissement sain par l’épigénétique.
Qu’est-ce que le vieillissement épigénétique ?
 
Pour faire simple, l’épigénétique est le concept selon lequel il existe des moyens d’influencer les gènes qui sont exprimés et ceux qui ne le sont pas.
 
Nous subissons tous des modifications épigénétiques de notre ADN tout au long de notre vie, mais “l’optimisation de notre épigénétique a le potentiel d’influer sur les questions de santé les plus problématiques de la société”, écrit la naturopathe Kara Fitzgerald.
Des problèmes comme la santé cardiométabolique, la gestion du poids, l’immunité, etc. “Elle pourrait même contribuer à faire reculer les aiguilles de notre horloge biologique”, ajoute Mme Fitzgerald.
L’un des mécanismes les plus étudiés qui affecte l’expression des gènes est la méthylation de l’ADN, un processus biochimique qui se produit dans le corps tout au long de la journée, tous les jours, et qui aide votre corps à produire des niveaux adéquats de puissants antioxydants, comme le glutathion.
 
“Les aliments et les nutriments peuvent modifier les schémas de méthylation de l’ADN en modulant l’activité des enzymes et en altérant les substrats et les cofacteurs”, peut-on lire dans le rapport.
C’est une façon de dire : En fournissant à votre corps les nutriments et les antioxydants qui peuvent vous manquer, vous pouvez potentiellement stabiliser les radicaux libres qui peuvent entraver le cycle de méthylation, ce qui conduit à une santé globale et favorise la longévité.
 
Le meilleur régime pour réduire le vieillissement épigénétique.
Quels sont les meilleurs aliments riches en nutriments, demandez-vous ? Eh bien, les chercheurs ont demandé aux participants d’indiquer leurs habitudes alimentaires au cours de l’année écoulée : Combien de légumes, de fruits, de noix, de légumineuses et de céréales complètes consommaient-ils ?
 
Qu’en est-il de la viande rouge et transformée, des boissons sucrées et du sodium? Les chercheurs ont ensuite prélevé des échantillons de sang pour mesurer le statut de méthylation de l’ADN, en recherchant spécifiquement trois marqueurs : DunedinPoAm, GrimAA et PhenoAA, qui ont tous été associés à des problèmes de santé et de dysfonctionnement liés à l’âge.
Les participants qui avaient un score plus élevé en matière de régime alimentaire (c’est-à-dire beaucoup de fruits, de légumes, de céréales et de légumineuses et moins d’aliments transformés et chargés en sucre) présentaient moins de ces marqueurs épigénétiques d’accélération du vieillissement.
 
Sans oublier qu’ils avaient aussi généralement un IMC plus faible, un taux de cholestérol HDL (ou “bon” cholestérol) plus élevé et qu’ils étaient moins susceptibles de prendre des médicaments contre l’hypertension.
 
Même les personnes ayant des antécédents de tabagisme (fumeurs ou anciens fumeurs) présentaient moins de ces marqueurs d’accélération du vieillissement. Cela ne veut certainement pas dire qu’un régime alimentaire sain annule les effets négatifs du tabagisme, mais il est intéressant de constater que l’effet est toujours aussi important.
 
Quant à savoir ce qui, exactement, rend le régime alimentaire si favorable à un vieillissement sain, cela reste un peu flou : “Cette relation favorable entre des scores plus élevés de qualité du régime alimentaire et le ralentissement épigénétique de l’âge peut être liée à des réductions du stress oxydatif et inflammatoire”, peut-on lire dans le rapport.
 
Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour évaluer les mécanismes spécifiques responsables.
Conclusion
Selon cette étude, une alimentation riche en fruits, légumes, noix, légumineuses et céréales complètes peut favoriser un vieillissement sain en optimisant les schémas de méthylation de l’ADN.
Si vous passez beaucoup de temps à lire tous les articles présentés ici, il se peut que ces informations vous semblent déjà connues. Mais maintenant, de nouvelles données scientifiques viennent étayer l’affirmation selon laquelle les aliments sont des médicaments.

Produits associés

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on telegram
Telegram

Vous pouvez également lire

Menu